+

Plateau de Saclay : face à l’urbanisation l’AMAP de Vandame fait le pari du Bio

M. Vandame parle en chef d’entreprise et comme beaucoup d’entrepreneurs, il aime les paris. En 2009, il mise sur l’agriculture biologique. Aujourd’hui 52h de ses terres (sur 238h) sont convertis au bio.

Dès la fin août, les habitants de Villiers-le-Bâcle et les 300 membres de l’AMAP pourront acheter du pain bio cuit au feu de bois dans un four espagnol, un Fargas.

« C’est un bel exemple de valorisation d’une agriculture biologique en grande culture », affirme M. Vadame. « C’est un gros projet et j’espère qu’on va réussir ».

Le four pourra cuire 120kg de pâte en une fournée. « Depuis le début, mon épouse Cristiana  et moi souhaitions proposer des produits bio à un prix moins cher que dans les supermarchés bios et nous aimerions que ces produits profitent surtout aux enfants. D’ailleurs nous avons récemment  répondu à un appel d’offre de la ville de Saclay pour fournir du pain aux cantines », dit M. Vandame.