Ses documents

Validé le mer. 20 avril 2011 Il ne pleut pas Bergère!

Que faire contre les catastrophes dites naturelles qui ont des effets nocifs sur la biodiversité?

Les chaleurs de ces dernières semaines (avril 2011), et donc le manque de pluie, inquièteraient les agriculteurs et par ce biais les pouvoirs publics. Est-ce que cela inquiète la faune et la flore de certaines régions dépendantes du niveau de l'eau des nappes ?

La Terre a besoin d'éléments nutritifs tel que l'azote pour se nourrir et donc la sécheresse irait contre ce phénomène. Le coupable est tout trouvé : le manque de pluie a des conséquences terribles aussi bien sur les espèces végétales que sur les espèces humaines avec des répercussions économiques importantes.

Faut-il s'en inquiéter outre mesure, comme on s'inquiète de la disparition des abeilles?

Après coup, il serair intéressant de voir combien d'espèces vont être obligées de changer leur mode de conservation ou leur habitat si la sécheresse perdure.

Validé le mer. 27 avril 2011 Agriculture urbaine

J'ai un article dans le magazine Télérama du 20 avril 2011 racontant que les villes se dôtaient ou tenteraient bien l'aventure à mettre en place d'une agriculture urbaine; que de plus en plus pour éviter l'étalement des viilles et la perte d'une partie de la biodiversité, la campagne s'installerait avec tout son lot de fantaisie à la périphérie des villes.

Dans cet article, le journaliste prenait comme exemple la ville, non, la Métropole Nantes.

En effet, il est sans doute plus intéressant d'avoir tout près de chez soi une agriculture différenciée, des vergers et autres potagers producteurs à domicile. Cela réduit le coût du produit car moins de transport pour aller le chercher, donc moins de pollution. Chacun est gagnant : le producteur qui touchera plus d'argent de la vente de ses produits - le consommateur averti qui saura exactemernt ce qu'il a dans son assiète.

A  l'heure où le "manger bio" prend son essor, cette proximité agricole est sans doute une solution à une préservation de la biodiversité locale et à un développement économique à bénéfice.

Néanmoins, est-ce que ça résoud le problème de l'utilisation de pesticides pour faire pousser plus vite les graines de maïs ou les rangées de salades feuille de chêne?

L'article décrivait aussi les initiaitives d'architectes et d'ingénieurs sensibilisés au problème de l'agriculture urbaine. Une utopie de plus ou une proche réalité comme l'exemple du jardin à étage de Jean-Claude Rey, un ingénieur savoyard?

Validé le ven. 29 avril 2011 Observatoire des plantes sauvages de la RP

Je viens de lire un post dans le journal 20 minutes du  vendredi 29 avril 2011 où le journaliste donnait des nouvelles des observatoires mis en place par le Musée national d'Histoire naturelle. Le Musée met en place un nouvel observatoire !

Oui ! ces fameux observatoires qui permettent de rendre responsables le citoyen en le faisant participer activement à l'observation de la biodiversité. Oui ! ces gens qui comptent le nombre de papillons venus butiner les fleurs de leur jardin ! Ces gens qui regardent et comptabilisent le nombre d'oiseaux dans les parcs ou le nombre d'escargots sortant par temps de pluie pour dévorer les salades ou juste sortir comme ça !

Eh bien ! voilà ! "un nouvel obersavoire voit le jour" disait l'article et c'est bien un observatoire que j'aimerais rejoindre: l'observatoire des plantes sauvages  de la région parisienne.

Le but est de récolter le plus grand nombre d'espèces existantes dans la région et de les classer. Cela donnera sûrement un ordre d'idées des plantes qui existent dans l'Île de France. J'ai lu qu'il existait à Paris des insectes qui n'existaient que dans la capitale !

Une bonne initiative de la part du Muséum : faire agir les gens à leur niveau, avec ce qu'ils ont à leur disposition mais agir, et tout cela finira bien par faire boule de neige pour la préservation extrême de la biodiversité.

Validé le mar. 07 juin 2011 La biodiversité dans la salle de bain

Validé le jeu. 04 août 2011 Joli coquelicot

Validé le ven. 04 mai 2012 Souche aux champignons

Validé le dim. 27 mai 2012 Coquelicot au Jardin des plantes

Validé le mar. 22 janv. 2013 Suivez le guide

Ses commentaires

le mar. 22 janv. 2013 Sur Raton laveur 

Le raton laveur n'aime sans doute pas les contrées européennes ou bien ses prédateurs sont trop nombreux. Pourquoi l'espèce avait-elle disparue d'Europe?

le mar. 22 janv. 2013 Sur Arc-en-ciel 

Incroyable d'avoir eu le temps pour photographier cet arc-en-ciel.

le mar. 22 janv. 2013 Sur Eolienne dans un champ 

C'est presque beau....

le dim. 27 mai 2012 Sur Religion, écologie et environnement  

Je ne sais pas si c'est heureusement...mais tant mieux si ceux qui traitent de l'environnement placent leur discours sur un plan accessible à tous!

le dim. 27 mai 2012 Sur Canard 

Est-ce une espèce à protéger?

le dim. 27 mai 2012 Sur Biopiraterie 

comment peut-on laisser piller la biodiversité?

le dim. 27 mai 2012 Sur Prix entreprises et environnement - PEE 

On voudrait y croire à la économie verte rentable pour tous : les entreprises et les usagers.

le dim. 27 mai 2012 Sur Le rucher de Verrières-le-Buisson 

LA protection des abeilles est essentielle, et elle passe aussi par la multiplication des ruchers.

le ven. 04 mai 2012 Sur Promenade au Domaine départemental de Chamarande  

C'est très intéressant de pouvoir donner un aspect artistique à la nature et contenter le visiteur!

le jeu. 04 août 2011 Sur Violette alsacienne 

Quelle beauté! Quelle diversité dans cette médiathèque!

le jeu. 09 juin 2011 Sur Les gestes responsables dans la maison 

Tous ces gestes sont accessibles alors qu'attendons-nous pour les faire réellement?

le jeu. 09 juin 2011 Sur Code de l'environnement 

Très intéressant: une législation pour tout mais est-elle véritablement appliquée?

le ven. 29 avril 2011 Sur L'empreinte des émissions de carbone 

J'aime beaucoup cette vision de l'empreinte carbone! dommage que l'image soit trop peite pour être vu et lu dans son ensemble!

le mer. 27 avril 2011 Sur Oiseaux dans la ville 

Quel rapport avec la biodiversité?

le sam. 16 avril 2011 Sur Donner des outils  

..et en plus il faudrait que l'état arrête de prendre les citoyens pour des idiots. Nous donner la parole de manière organisée, voilà aussi une solution!

le sam. 16 avril 2011 Sur Riz camarguais 

La récolte du riz en Camargue se fait presque sans douleur alors que dans d'autres endroits du monde, c'est une question de vie et de mort.

le sam. 16 avril 2011 Sur Les quatre étoiles du patrimoine rural  

J'aime cette idée de patrimoine gastronomique! c'est aussi un des volets de la biodiversité!

le sam. 16 avril 2011 Sur Il suffit d'une mare quelque part 

C'est comme si on mettait au feu certains livres essentiels pour comprendre le monde. Quel rapport avec la biodiversité? Il est à nous faisons partie de la biodiversité!

le sam. 16 avril 2011 Sur Respect de la proche nature 

Respecter ce qui existe ce qui a existé et ne pas recommencer comme si rien n'avait été...

le sam. 16 avril 2011 Sur Green design will save the world 

La folie peut aussi sauver le monde....

le mer. 27 avril 2011 Re: au contraire... 

Je suis d'accord pour la valeur comme il y a des valeurs universelles qui unissent tous les êtres du monde entier. Ensuite il y a les valeurs pour lesquelles on va faire des compromis. La biodiversité est une valeur sans compromis, c'est une question de survie planétaire.

Ses opinions

le mer. 20 avril 2011 Pas compris

Qu'est-ce que ça veut dire? Qu'est-ce que l'insécurité alimentaire? C'est se rendre compte que les réserves et les ressources naturelles ont une fin! C'est de rendre compte que ces mêmes ressources naturelles ne sont pas réparties là où il faut comme il le faudrait avec des proportions équitables Qu'on est obligé d'inventer ce concept de commerce équitable pour rééquilibrerla donne et vendre à César ce qui appartient Cléopâtre, et permettre à ceux qui exploitent la ressources de manger à leur faim. Je vois difficilement le lien entre insécurité alimentaire et la préservation de la biodiversité; le lien entre diversification naturelle des ressources à consommer avec ou sans modération et la biodiversité le lien entre la biodiversité qui vit une véritable érosion, enfin c'est le constat et la faim dans le monde qui dure depyuis tant et tant d'année sans qu'on se préoccupe de leur biodiversité ou de leur insécurité alimentaire!
  • Dans le débat Pour lutter contre l’insécurité alimentaire mondiale doit-on préserver la biodiversité ?
  • Voir

le sam. 16 avril 2011 Une perte

Quand on fait la liste de tout ce que le profrès c'est-à-dire la technique a fait pour l'espèce humaine et parfis animale, on a du mal à se dire qu'il faut choisir entre cet état de fait: les avancées du progrès sont existantes et la biodiversité: concept que l'on maitrise très mal et peu. Pas de progèrs sans perte de "quelque chose"; ici c'est la biodiversité! enfin une partie de biodiversité, une partie des écosystèmes, une partie seulement, en veillant à ce que l'autre partie se renouvellent ou s'auto-régénèrent....
  • Dans le débat Doit-on choisir entre le progrès et la biodiversité ?
  • Voir

Ses propositions

le mer. 27 avril 2011 Une vraie campagne

Donner envie aux gens, je ne crois pas que ce soit ça la question. Je pense qu'il faut faire une vraie campagne de sensibilisation à la biodiversité mais pas du côté alarmiste tel que le fait certains parleurs d'ONG. Nous savons inconsciemment parfois et en tout état de cause que le monde va mal, que la planète est à l'agonie; alors pas besoin qu'on nous le redise encore. Rendre les gens responsables par une déclaration de bonne conduite dans la ville, hors les murs de chez soi et tous les jours. Un peu comme dans cette publicité où on vous demande et qu'a fait "machin chose" pour vous aujourd'hui? Là ce serait la même chose juste se demander:"qu'est-ce que j'ai fait pour préserver la biodiversité ou MA biodiversité, aujourd'hui?"
  • Dans le débat Comment donner envie aux gens –ici et ailleurs- de préserver la biodiversité
  • Voir

le mer. 20 avril 2011 Un Loi

Aujourd'hui face à l'incompétence huamine à a soif de tout détruire pour mieux reconstruire sdans tenir compte de l'nevironnement des éléments, il faut et cela devient nécessaire de mettre un cadre, non une loi de gestion de la biodiversité. Une loi adaptable à chaque pays car la biodiversité au Burkina Faso n'est pas celle de l'Islande. Une loi émanant du peuple. Car nul n'est sensé ignorer la loi surtout celle qu'on met en place!
  • Dans le débat Faut-il un cadre juridique international pour préserver la biodiversité ?
  • Voir

Ses notes

Ses favoris

Billets

Il n'y a pas encore de billet

Ses contacts

Pas encore de contacts