Ses documents

Validé le lun. 06 déc. 2010 Salade d’héliantis aux noisettes

L'héliantis rappelle le topinambourg mais il est un peu un peu plus grêle et allongé. On le trouve toute l'année, mais il est particulièrement savoureux en septembre et en octobre. Préparez-le, par exemple, en salade avec des noisettes. Pour 4 personnes, prenez 800 grammes d'héliantis et 2 cuillères à soupe de noisettes effilées.

Il faut peler, rincer et égoutter le turbercule avant de le faire cuire dans de l'eau bouillante et salée pendant 15 minutes. Ils seront meilleurs s'ils restent un peu fermes.

Pendant ce temps-là, faites griller vos noisettes dans une poêle. Elles doivent devenir blanches.

Préparez une vinaigrette avec de l'huile de noisettes, du vinaigre balsamique, du citron et du sel.

Egouttez les héliantis, mettez-les dans un saladier. Nappez-les de vinaigrette tant qu'ils sont encore chauds. Mélangez.

Parsemez les noisettes... et dégustez aussitôt !

Validé le lun. 06 déc. 2010 Ma première papaye

C'était en 1988. J'avais 21 ans. Je venais d'arriver en Australie.

On me sert un fruit succulent. Je m'extasie : "oh ! c'est magnifique ! je n'avais jamais mangé de mangue auparavant !"

Mes amis éclatent de rire : "ce n'est pas une mangue, c'est une papaye."

Je rougis, un peu honteuse, mais comment aurais-je pu le savoir ?

En 1988, on ne trouvait pas de papayes au supermarché. Il y avait bien quelques mangues chez les traiteurs et dans les magasins de luxe ... mais elles étaient bien trop chères pour qu'on me les serve à la maison !

Le fruit le plus exotique que nous achetions alors, c'était le kiwi.

Validé le mer. 08 déc. 2010 Le Lynx d'Espagne

Le Lynx d'Espagne ou Lynx pardelle est en voie d'extinction. Il n'en resterait plus qu'une centaine sur la péninsule ibérique.

La cause de son extinction ? La myxomatose.

C'est une maladie virale qui a décimé les lapins, leur gibier principal.

Alors, dans ce cas-là, c'est la faute à qui ? à l'Homme ou à la Nature ? C'est qu'elle a ses dangers, la Nature...

Validé le mer. 08 déc. 2010 Plus à perdre

La France est le seul pays présent dans 5 des 34 "points chauds" de la BIodiversité mais :

faut-il l'imputer à son manque de soin envers la nature ou au fait qu'elle abrite plus de richesses naturelles que d'autres pays, comme par exemple l'Angleterre, qui ont déjà subi les ravages intensifs de l'activité humaine.

La France a plus à perdre parce qu'elle est en meilleur état...

Bon, je sais, j'oublie quelque chose d'important : la France est sans doute le seul pays encore présent sur quatre continents (l'Europe pour la France métropolitaine, l'Océanie pour la Polynésie, l'Afrique pour la Réunion et l'Amérique pour les Antilles)... Elle abrite forcément bien plus d'espèces et d'écosystèmes que les autres ...

Validé le mar. 29 mars 2011 Et les virus ?

Et les virus, est-ce que c'est aussi une forme de vie qu'il faut préserver ?

Validé le sam. 02 avril 2011 Flatland

Flatland est une alégorie, écrite en 1884, par Edwin Abbott Abbott, un auteur et théologien britannique.

Le héros de ce récit est un carré qui réside dans un univers à deux dimensions mais qui comprend qu'il existe des univers à une dimension et à trois dimensions.

Il rend visite à l'univers unidimensionnel, peuplé de points qui co-existent sur une droite. Il rencontre une sphère provenant de l'univers à trois dimensions et tente de la convaincre, en vain, qu'il existe peut-être une quatrième dimension qu'elle-même ne conçoit pas.

Validé le mer. 13 avril 2011 séchées

Validé le lun. 23 mai 2011 La journée mondiale de la Biodiversité

Hier (le 22 mai 2011), c'était la journée mondiale de la biodiversité.

A-t-elle lieu tous les ans ?

Est-elle vraiment mondiale ?

Est-ce que c'est toujours le "22 mai" comme la Journée de la Femme a toujours lieu le "8 mars" ?

D'ailleurs : la défense des droits des femmes fait-elle partie de la défense de la biodiversité ? Sans doute.

Et bien... il suffit de garder cet exemple en tête pour comprendre tout le chemin qu'il nous reste à parcourir pour "vivre en harmonie avec la biodiversité" !

Validé le mer. 01 juin 2011 portables et cancer

L'OMS vient de porter à 2b sur une echelle de 5 le risque cancérigene du téléphone portable. Est-ce qu on va enfin avoir une loi sur les antennes-relais ? (mai 2011)

Validé le ven. 03 juin 2011 brume sur Revel

Validé le sam. 04 juin 2011 Caresse et caline

Validé le mer. 27 juil. 2011 Juillet à Paris (2011)

Brouillon le sam. 01 oct. 2011 1er octobre 2011

On est le 1er octobre, je suis à Paris et je peux mettre une toute petite robe d'été pour aller déjeuner en terrasse.

Je ne me souviens pas d'avoir jamais vécu ça ... en France...

Validé le dim. 02 oct. 2011 2 octobre 2011

Validé le sam. 21 janv. 2012 Requiem

Validé le mer. 08 août 2012 Mégots on the beach

Validé le mer. 08 août 2012 A propos des mégots de cigarettes

Les mégots de cigarette (filtres) mettent deux ans à disparaître.

Pendant ce temps-là, on estime qu'ils constituent 845 000 tonnes de déchets chaque années et qu'ils représentent 25 à 50 % des ordures ramassées dans les plages et les rues (américaines).

Source :Thomas E. Novotny, Kristen Lum, Elizabeth Smith, Vivian Wang, Richard Barnes, (2009). Cigarettes Butts and the Case for an Environmental Policy on Hazardous Cigarette Waste. in : International Journal of Environmental Research and Public Health. May 2009. Disponible sur :http://www.mdpi.com/1660-4601/6/5/1691

A valider le ven. 24 juin 2016 essai fleur vallon

fleur vallon santé pourquoi pas et tous les petits oiseaux de la branche et de la société

Ses commentaires

le lun. 14 janv. 2013 Sur Légumes à l'honneur 

Un petit moment de bonheur ces légumes sur la paille ! Merci Copernic !

le jeu. 12 mai 2011 Sur crapaud commun Bufo bufo 

Je propose deux analogies : 1. si les cuisses de grenouilles ont le goût du poulet (c'est ce qu'on en dit), alors il est normal que le crapaud (qui est le cousin de la grenouille) ressemble à un poulet rôti. 2. si on pose un lien entre cette photographie et la photographie "baie de somme", on bascule dans un conte de fées.

le ven. 22 avril 2011 Sur L'eau salvatrice 

Oui, bon... dégriser est sans doute le dernier souci qui se pose à nous quand on considère le drame de l'eau...

le mer. 13 avril 2011 Sur Chevaux de mer 

Quelle question judicieuse!

le dim. 10 avril 2011 la biodiversité est un concept 

La biodiversité est un concept, comment le saisir et surtout comment s'en émouvoir ? Parce que l'engagement naît bien souvent d'une émotion, d'une empathie. La nature, l'environnement, c'est quasiment palpable. Mais la biodiversité ? Ce n'est pas une valeur et ce n'est pas une réalité que l'on peut embrasser... Convaincre de l'importance d'un concept impalpable, ce n'est pas évident...

le mer. 13 avril 2011 colonialisme ou post-colonialisme ? 

la façon de tout ramener au colonialisme me choque : elle continue de donner le pouvoir au "colon", même après son départ...

le lun. 25 avril 2011 Re: sauf si... 

Non ! pourquoi opposer "survie" et "biodiversité" ? Pourquoi parler de "sacrifice" ? pourquoi mettre en rivalité "activités humaines" et "biodiversité" ? Il est tout à fait possible de vivre bien, de se développer, d'épanouir notre modernité TOUT EN RESPECTANT notre environnement, sa richesse, sa complexité...

le mer. 27 avril 2011 un choix de vie 

Oui, c'est un choix de vie. Chacun d'entre nous peut décider de faire attention à la biodiversité. Si je choisis d'acheter un légume local, bio, qui me coûte plus cher ... c'est un choix que je fais et qui me coûte...

le mer. 27 avril 2011 Re: l'envie 

on se dit que ces questions nous dépassent : l'écart est trop grand entre la bonne volonté et la réalité... En même temps, toute "évolution" commence par soi...

le dim. 15 mai 2011 les coraux : je n'y comprends rien 

Le corail est un animal, je crois. Mais quel lien entretient-il avec le domaine minéral et le domaine végétal ? Peut-il exister sans symbiose avec certaines algues ? Quel est le statut du récif corallien ? fait-il partie de l'animal ? est-il totalement minéral ? J'ai beau lire, je n'y comprends rien. Ce qui m'amène à une autre question : peut-on se mobiliser pour quelque chose qu'on ne comprend pas ???

le ven. 07 oct. 2011 pas de recette bio miracle 

oui ...c'est ce que j'ai fait ... pendant 17 ans ! Je suis tombée malade et j'ai dû changer mon mode alimentaire. Aujourd'hui j'ai une intolérance aux légumineuses et au blé. Il n'y a pas de "recette bio miracle". Le bio ne remplace ni la diversité ni les quantités.

le ven. 07 oct. 2011 choquant, en effet ! 

Et ils trouvent des clients ??? waw !!!

le ven. 07 oct. 2011 qui s'enrichit ? 

les distributeurs, sans doute ... mais pas les producteurs...

Ses opinions

le jeu. 06 oct. 2011 J'ai mangé bio et ce n'est plus dans mes moyens

J'ai longtemps mangé bio. Il y a 20 ans. J'avais 20 ans et les moyens d'une étudiante. Je vivais en Province et c'était abordable.

VIngt ans plus tard, je suis une professionnelle, j'ai des moyens raisonnables, je vis à Paris et je ne peux plus manger bio.

Trop cher.

Je compose avec mes remords à chaque fois que je fais mes courses. Mais le choix est simple : "manger bio et ne pas manger assez" ou "manger assez et ne pas manger bio".

Et ce n'est pas vrai : on n'a pas moins faim quand on mange bio. On a besoin exactement des mêmes quantités.

  • Dans le débat Qui peut manger bio ?
  • Voir

le mer. 27 avril 2011 Qui doit payer ? une question plus vaste

Et qui doit payer pour l'éducation ? Et qui doit payer pour la santé ? Et qui doit payer pour que chacun ait une vie digne ? pour que chacun ait à manger, ait un toit, etc. La question de "qui doit payer" dépasse la biodiversité. La biodiversité est une urgence parmi d'autres...
  • Dans le débat Qui doit payer pour préserver la biodiversité ?
  • Voir

le lun. 25 avril 2011 Justement !

Justement ! C'est parce que nous ignorons tous les services que nous rend la biodiversité que nous devons la préserver ! La biodiversité, c'est la "complexité". Ces jeux d'équilibre qui dépassent notre entendement. Comment savoir si cet insecte, ce micro-organisme, cette bactérie n'entre pas dans un processus vital pour la planète, pour nous en tant qu'humain, pour la médecine d'aujourd'hui ou de demain ?
  • Dans le débat A quoi sert la biodiversité ?
  • Voir

Ses propositions

Ses notes

Ses favoris

Document Les artisans du changement : Les enjeux de la biodiversité

L’être humain occupe une place prépondérante au sein de la biodiversité terrestre et son mode de vie influence grandement l’équilibre des écosystèmes. Les impacts de l’industrialisation et du développement démographique sur la planète sont réels et commencent à constituer de véritables défis à relever pour les générations futures. La pression exercée par les humains sur les ressources naturelles implique trop souvent d’empiéter sur les régions sauvages qui abritent de riches formes de vie. Heureusement, des Artisans ont trouvé des façons de stimuler l’économie tout en respectant les enjeux de la biodiversité et en évitant la destruction des écosystèmes. En misant sur leur bon sens et sur beaucoup de persévérance, ils ont prouvé que c'est possible.
Les artisans du changement. Saison 1, épisode 4 : "Les enjeux de la biodiversité" avec Johanne Lalumière, zoo de Gramby (Canada) - Wangari Maathaï, Prix Nobel de la Paix (Kenya) et Dener José Giovanni, environnementaliste (Brésil).

Billets

le mer. 13 avril 2011 La Vallée de la Longévité

Quelque part dans les années 90

Quelque part dans les années 90, j'ai cru que j'avais envie de vivre au plus près de la nature, de conserver des graines pour préserver la biodiversité, de me passer du confort des villes et de la technologie.

... je suis partie dans la Vallée de la Longévité, en Equateur, dans une communauté qui vivait sans eau et sans électricité, qui mangeait cru et qui parlait aux plantes...

Je me suis rendue compte que je n'aimais pas jardiner, que le homeschooling n'était pas un mode de vie épanouissant pour moi en tant que mère et qu'il était hors de question que je lave le linge à la main dans la rivière. Mes idéaux ont très vite disparu...

 

Ses contacts

Pas encore de contacts

 
V
O
T
R
E

A
V
I
S