Qui peut manger bio ?

"Pour préserver la biodiversité, pour participer à une économie durable, pour éviter d'empoisonner notre corps et la planète ... mieux vaut manger bio." Ce message est désormais bien connu et il invente les nouvelles règles d'un bien-vivre. Toutefois : manger bio, est-ce un choix à la portée de tous ? Ou bien - au contraire - "ne pas manger bio" est-ce un choix raisonnable pour nos sociétés et nos économies ? Quel est le véritable coût du bio et du non-bio sur le long terme, pour chacun et pour tous ?

J'ai mangé bio et ce n'est plus dans mes moyens

Par Entielle Signaler cette opinion

J'ai longtemps mangé bio. Il y a 20 ans. J'avais 20 ans et les moyens d'une étudiante. Je vivais en Province et c'était abordable.

VIngt ans plus tard, je suis une professionnelle, j'ai des moyens raisonnables, je vis à Paris et je ne peux plus manger bio.

Trop cher.

Je compose avec mes remords à chaque fois que je fais mes courses. Mais le choix est simple : "manger bio et ne pas manger assez" ou "manger assez et ne pas manger bio".

Et ce n'est pas vrai : on n'a pas moins faim quand on mange bio. On a besoin exactement des mêmes quantités.

Commentaires

manger autrement

Par walter

Signaler ce commentaire

Peut-être ne faut-il pas manger moins quand on veut s'offrir du bio, mais manger autrement !

Plus de céréales et de légumineuses, moins de produits animaliers, des fruits et légumes en quantité moindre.

Dans ce cas, c'est abordable.

pas de recette bio miracle

Par Entielle

Signaler ce commentaire

oui ...c'est ce que j'ai fait ... pendant 17 ans !

Je suis tombée malade et j'ai dû changer mon mode alimentaire. Aujourd'hui j'ai une intolérance aux légumineuses et au blé.

Il n'y a pas de "recette bio miracle".

Le bio ne remplace ni la diversité ni les quantités.

Pas de choix possible

Par Dana

Signaler ce commentaire

Si vous vous posez cette questions alors que gagné votre vie correctement, imaginez une famille de 5 personnes vivant au seuil de la pauvreté?
Le "bio" a une conséquence économique et financière énorme! un lobbying de plus!