Aide atelier

Les contraintes techniques

Vous pouvez déposer des images, des vidéos, des enregistrements sonores et des textes aux formats suivants :

  • Images : .jpg , .pdf, .gif, entre 72 et 300 dpi, largeur maximum 2048 pixels ;
  • Vidéos : .avi, .mov, .mpeg, .mpg, .wma, .wmv, .flv, .m3u, .m4a, poids maximum de 50 Mo ;
  • Sons : .wav, .aiff, .aif, .mp3, . ram poids maximum de 20 M.

Modération et choix éditoriaux

Conformément aux Conditions Générales d'Utilisation :

  • La modération exclue uniquement les contributions présentant un caractère diffamatoire ou discriminant.
  • Toute ressource respectant le modèle est acceptée (pour connaître le modèle, consultez le Livre blanc de la Médiathèque).
  • Toute ressource est vérifiée avant publication et peut être modifiée au niveau de l'édition (orthographe, expression), du catalogage, de la catégorisation, du maillage ou de la géolocalisation.
  • Si une ressource porte à controverse au niveau scientifique, elle n'est pas exclue mais catégorisée dans les ressources controversées de la médiathèque. Les ressources controversées n'apparaissent pas dans les listes de lecture. Il faut faire une requête spécifique pour les consulter.

Le processus en quatre étapes

La médiathèque biodiversité 2.0 n'est pas une simple base de données, c'est une autre sorte d'objet documentaire, un système qui combine classement logique et associations analogiques, rigueur bibliothécaire et géolocalisation des dispositifs mobiles.

La création du sens dans un tel système (un topos) ne dépend pas uniquement du contenu mais également du traitement des contributions, de leur indexation (dimension sémantique, 3.0). 

Les quatre étapes de l'atelier correspondent aux étapes de la création du document au sens large, c'est-à-dire indexation comprise.

Thèmes et thèmes créatifs

La médiathèque biodiversité 2.0 accueille des contributions diverses : ressources savantes, témoignages, opinions, expressions artistiques, etc.

Toutes ces contribution présentent des thèmes communs, des thèmes en relation avec la biodiversité. Ces thèmes sont structurants.

Les thèmes créatifs, quant à eux, ne concernent pas toutes les contributions mais uniquement les apports artistiques. Ils permettent de mieux les traiter. Ils sont facultatifs.

Présentation des genres et des thèmes

Les genres et les thèmes sont décrits dans le Livre Blanc de la Médiathèque qui reprend la structure, le cadre, l'argument, les règles qui construisent l'espace documentaire participatif.

A propos des associations de ressources

L'espace documentaire de la Médiathèque est à l'image de la biodiversité : vivant, contrasté, plein d'échanges. Son unité dépend de son équilibre. Et son équilibre est construit par association.

Pour intégrer la Médiathèque, un document doit bien évidemment être en relation avec ses thèmes mais il doit également "s'accrocher" au reste du fonds éditorial par un processus d'alliance, d'association, d'analogie.

Choisir une association, c'est faire émerger un sens.
C'est pourquoi nous pensons qu'il est important que vous choisissiez vous-mêmes ce sens
et que vous décidiez vous-mêmes de ces alliances.

Départements et géolocalisation

En phase de démarrage de la Médiathèque biodiversité 2.0, nous avons préféré privilégier des zones géographiques larges pour nous assurer que n'importe qui en France pourrait lancer son téléphone portable et trouver des ressources.

Nous allons toutefois, au courant du mois d'avril 2011, implémenter une carte plus précise dans le dépôt des documents.