+

Ingénierie écologique : journées portes ouvertes CNRS les 2 et 3 juin 2012

Communiqué de Presse

Le temps d'un week-end, les 2 et 3 juin 2012, le CNRS invite le grand public à découvrir une discipline en plein essor : l'ingénierie écologique. Son objectif ? Utiliser les concepts de l'écologie scientifique pour une meilleure gestion de notre environnement. Comme par exemple utiliser les fourmis pour restaurer des prairies, des plantes pour dépolluer des sols ou des eaux, réhabiliter le pâturage naturel pour préserver les marais, anticiper les maladies végétales sur les terres cultivables ou encore associer une porcherie et des installations de valorisation des déjections. Les chercheurs et leurs partenaires accueilleront les visiteurs sur 11 sites partout en France, dans des chantiers, des laboratoires ou au sein d'exploitations agricoles ou industrielles. Une belle occasion de participer à cette nouvelle « révolution verte » !

En France, dans le cadre de la stratégie nationale pour la biodiversité, il est prévu de restaurer 15% des écosystèmes naturels à l'horizon 2020. Partout dans le monde, des politiques publiques visent également à réduire la consommation des ressources non renouvelables et les pollutions qui en découlent, mais aussi à restaurer ou réhabiliter des écosystèmes détruits ou dégradés. Des milliers de chantiers d'ingénierie écologique se multiplient ainsi sur la planète.
Les chercheurs du CNRS, en partenariat avec Irstea, ont mis en place dès 2007 un grand programme interdisciplinaire de recherches, Ingeco, dédié à l'ingénierie écologique et piloté par l'Institut écologie et environnement du CNRS. Achevé fin 2011, il a financé 80 projets menés en France et dans le monde.

Au cours de ces journées de l'ingénierie écologique, le CNRS vous invite à découvrir sur le terrain comment cette nouvelle ingénierie se construit et à en observer les premiers résultats.