+

Les marais de la basse vallée de l'Essonne et la biodiversité

Depuis plusieurs années, le Conseil Général fait l'acquisition d'Espaces Naturels Sensibles (ENS) afin de les préserver et de les réaménager en faveur de la biodiversité.

Les marais de la basse vallée de l'Essonne est ainsi un espace protégé et fait l'objet d'un exemple concret.Avec ses 600 hectares, il est le plus grand ensemble naturel d'Ile de France à être préservé. Cet aménagement a pour vocation l'écologie et la pédagogie.

Les différents statuts de protection concernent essentiellement deux espèces de la faune qui s'avèrent être rares. Ce sont, le Balbuzard pêcheur qui est une espèce de rapace diurne de taille moyenne ainsi que le Blongios nain qui est une espèce de héron nicheur et migrateur.

Plusieurs tours d'observation ont été aménagés afin d'observer la faune dans ces Marais. Ces tours permettent un suivi ornithologique et sont nécessaires aux chercheurs afin de suivre l'évolution et éviter la disparition de ces espèces.