+

Résultat du test connaissance sur le développement durable

Développement durable - Semaine du 1er au 7 avril 2012

Entre 11 et 15 points

Bravo, je contribue au succès du défi n°6. Et je peux sans doute encore faire mieux :

  • Avant un achat, je me souviens que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ; celui-ci ne risque donc pas de polluer, ni de perturber, le milieu naturel!
  • Je dépose à la déchetterie mes restes de peintures, de solvants usagés ou d’huiles usagées ; 1 litre d’huile peut couvrir une surface de 1.000 m2 d’eau et empêcher l’oxygénation de la faune et de la flore.
  • Je choisis des poissons dont les stocks sont encore abondants (bar, merlan, lieu noir…) et j’évite les espèces menacées (cabillaud, empereur, sole, merlu…). En tête des espèces menacées, le cabillaud, qui est aussi la première espèce consommée au monde. Résultat : les quantités pêchées ont baissé de 70% en 30 ans. Si rien ne change, l’extinction de l’espèce est prévue à l’horizon 2020. J’opte donc pour du poisson pêché de manière durable et, si possible, labellisé MSC Marine Stewardship Council.
  • Je participe à des chantiers d’éco-volontariat pendant mes vacances et mes loisirs en France et à l’étranger : nettoyer des plages au printemps, protéger les grands mammifères marins, restaurer des sites naturels…
  • J’achète du bois et du papier certifiés issus de forêts gérées durablement. Par exemple, les bois tropicaux non certifiés (teck...) peuvent être à l’origine de la déforestation et sont transportés sur des milliers de kilomètres. Le label FSC (Forest Stewardship Council) est un des labels qui garantit la traçabilité des produits et une gestion des forêts respectueuses de l’homme et de la nature.